La cuisson au barbecue garantit une cuisine familiale, à l’extérieur, et quel que soit le type d’appareil (à gaz ou à charbon), vous n’aurez aucune différence de goût. De plus, tous s’adaptent aux divers aliments que vous souhaitez faire griller, que ce soit : de la viande, de la volaille, du poisson, des légumes ou fruits… il existe cependant quelques erreurs à éviter, notamment dans le choix des ustensiles ou encore de l’optimisation de la chaleur dans le barbecue.

Un même rendu de cuisson pour différents barbecues

Si vous êtes à l’aise avec les braises, le barbecue au charbon est idéal. Concernant le barbecue à gaz, ce dernier est efficace pour le contrôle de la cuisson ; il est également très facile à utiliser : il vous suffit d’ouvrir le robinet de gaz et d’allumer les brûleurs à l’aide d’un bouton et d’appuyer sur le piezzo.

Nos barbecues dotés d’un couvercle sont toujours plus intéressants pour éviter les appels de flamme et obtenir une cuisson moins grasse et des aliments plus juteux. Les ustensiles adaptés au barbecue sont par ailleurs essentiels lors de son utilisation : le minimum comprend une spatule pour retourner les aliments, une pince pour les attraper sur le feu et une brosse métallique pour nettoyer votre appareil une fois celui-ci éteint.

Des astuces pour la cuisson des aliments

Il existe trois cuissons possibles pour tous les barbecues : la première est la cuisson directe, n’excédant jamais une trentaine de minutes maximum. Grâce à elle, les aliments sont saisis directement sur la source de chaleur, permettant de préserver leurs saveurs. Pour un barbecue à charbon de bois, les briquettes sont disposées sur toute la cuve en fonte directement en dessous des grillades. Concernant le barbecue à gaz, les aliments sont installés sur la grille au-dessus des brûleurs et sa cuisson permet de conserver le jus naturel des viandes et d'autres aliments ; vous pouvez facilement régler la température grâce aux boutons.

La deuxième technique de cuisson est indirecte, c’est-à-dire que les aliments vont rôtir comme dans un four et cela permet de cuire des aliments plus délicats comme la volaille, les légumes, le poisson. L’utilisation d’un couvercle est nécessaire pour ce type de cuisson : le charbon ardent est réparti sur chaque côté de l’appareil et la chaleur enveloppera les aliments. Il suffira dans le cas d’un barbecue à gaz de le préchauffer avec les brûleurs latéraux et d’éteindre ceux au centre.

La dernière cuisson utilise les deux précédentes méthodes : la source de la chaleur est coupée de moitié sur la grille, l’une ayant une température très élevée pour saisir les aliments et l’autre avec une température basse pour terminer la cuisson et obtenir une viande tendre et juteuse.

Les erreurs à éviter concernant la cuisson au barbecue

L’une des erreurs les plus fréquentes est de ne pas préchauffer son barbecue : en effet, si vous attendez une quinzaine de minutes, la chaleur sera répartie uniformément sur la grille et permet aux aliments de ne pas coller lorsque vous voudrez les retourner. Préparez vos ingrédients à l’avance, cela évite de vous positionner au-dessus de la source de chaleur, qui a de grandes chances de vous brûler. De plus, ne piquez jamais une viande, elle perdrait de la saveur, ne retournez les aliments qu’une seule fois.

Pensez également à bien contrôler la chaleur de votre appareil, en vérifiant par le biais d’un thermomètre de cuisson qui se trouvent aujourd’hui sur les couvercles de nos barbecues. Pour les barbecues au charbon, n’allez pas trop vite car si ce dernier n’est pas bien chaud, il laissera un mauvais goût sur votre grillade.

Certaines personnes se blessent également car elles n’ont pas les bons ustensiles : optez pour les gants de protection et restez vigilants. N’oubliez pas, pour les barbecues au gaz, de contrôler le niveau contenu dans la bouteille, et assurez-vous d’avoir bien fermé le robinet après utilisation pour éviter les fuites.